Génération Court : la preuve par 9 !

8 octobre 2014

Le festival Génération Court a ouvert ses portes pour une nouvelle édition, le 2 octobre 2014. Un départ très attendu, qui a vu le cinéma Le Studio faire salle comble, pour la catégorie Jeunes Pousses et Séjours Internationaux.

 

Malgré un retard d’une petite heure (la marque des stars !), le coup d’envoi du festival a bien eu lieu au cinéma Le Studio. Dans une ambiance bon enfant, près d’une centaine de jeunes adhérents se sont retrouvés pour assister à la projection des films. A partir de 20h, Yonel Cohen-Hadria, président de l’OMJA, lance la soirée par un discours, avant que la diffusion ne démarre…

« Candy Deal », le court métrage d’Emile Dubois, suscite de nombreuses réactions positives. Il est suivi d’« En perm ! », le film du collège Henri Wallon, « Le fantôme de Jean Moulin », du collège Jean Moulin, et « Les petits, les grands et les voleurs », de Serge Christoux. Les quatre films de la catégorie Jeunes Pousses, de qualité et de durée inégales, ont tout de même le mérite de montrer l’implication des jeunes acteurs et réalisateurs.

De fait, si tous les films ont été applaudis, trois prix seulement pouvaient être décernés. Et c’est « Candy Deal » qui réalise une belle opération en remportant le prix du Public mais aussi celui du Jury ! La mention spéciale du Jury, elle, est enlevée par « Le fantôme de Jean Moulin ». Mais si les talents se rencontrent sur la scène locale, ils se comptent aussi à l’échelle internationale.


Les premiers finalistes

Au cours de chaque séjour international de l’OMJA, le groupe partant réalise un court métrage. Ainsi, les jeunes ont pu réaliser « Facebook » – ou le choc culturel traité sur le mode humoristique au Burkina Faso. Mais aussi « Aller de l’avant », réalisé en Chine, sur le même thème, « Auber in South Africa », film documentaire sur la vie quotidienne sud-africaine, ou encore « Sans repères », le film réalisé au Maroc, qui évoque la solidarité et le métissage.
Drôles, parfois émouvants, les films internationaux de l’OMJA sont surtout porteurs de messages. En réalisant un doublé avec le prix du Public et du Jury, « Facebook » en est d’ailleurs une excellente synthèse. Pour la mention spéciale du Jury, c’est « Aller de l’avant » qui remporte la mise.
Après chaque prix, les gagnants ont également livré leurs impressions. L’occasion pour Medoune, directeur de Jacques Brel et acteur principal d’« Aller de l’avant » de revenir sur son expérience, avec une certaine émotion : « nous sommes encore novices et nous avons dû tout apprendre sur le tas, mais cela en valait la peine ». Sofiane, responsable de l’Espace Multimédia et acteur de « Facebook », rappelle, lui, qu’il s’agit avant tout d’un « moment de partage ». Quant au mot de la fin, il revient au président de l’OMJA qui ne manque pas de remercier l’ensemble des équipes et de donner rendez-vous pour la prochaine date du festival, le 10 octobre 2014…

 

FB & KB

outils

 
Like Facebook OMJA
 
juin 2022
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930