Maitre Renard par l’odeur alléché…

6 novembre 2014

Pour les vacances de la Toussaint, l’OMJA avait prévu une nouvelle édition de son concours culinaire Top chef Junior. Mercredi 22 octobre, à la Maison de jeunes Jacques Brel, j’ai donc eu la chance d’être choisie comme jury de l’épreuve. Immergée au cœur de l’action, je partage avec vous mes impressions sur l’ambiance et le déroulé de la soirée.

Avant même de franchir la porte d’entrée, on peut déjà sentir les délicieuses effluves des différents plats que les jeunes ont préparés. Quelques minutes avant le début du concours, la structure est quasi comble. Juste le temps de faire connaissance avec les deux autres membres du jury de ce soir : Marion Alexandre, chargée de mission, et Sadio Konaté, responsable d’une cafétéria au lycée au Corbusier et d’un restaurant sur Pantin. Une fois les présentations terminées, nous prenons place face à l’assistance…Souad, l’animatrice, prend le micro et se charge de jouer la présentatrice, usant de sa voix enjouée pour annoncer les différentes structures participantes et la thématique imposée : du « fast food gastronomique » !

Cyril Lignac, sors de ce corps !
Couverts à la main, j’attends impatiemment le premier plat. En tant qu’hôtes de l’évènement, les jeunes de Jacques Brel ont l’honneur d’ouvrir le bal avec un plat haut de gamme : pasteis au thon avec frites, accompagnés de sa sauce maison . Ainsi, passage après passage, les adhérents placent la barre de plus en plus haute. Les compositions révèlent à la fois l’investissement, mais aussi une imagination débordante. De fait, avec un dressage digne d’un restaurant étoilé, les jeunes de Léo Lagrange et de Jules Vallès ont ravi le jury, moi incluse, avec proposition d’une carte, présentation soignée et plats recherchés comme marque de fabrique. Les jeunes d’Arthur Rimbaud ne sont d’ailleurs pas en reste, en alliant subtilement la thématique du fast food à une touche d’exotisme : frites de patate douce, bissap (boisson d’origine sénégalaise) et wrap gratiné dans sa cassolette. Honnêtement, je me suis régalée !

Zappymeal en action
La Maison de jeunes Emile Dubois, représentée par les Zappymeals, a marqué des points grâce à son action contre la malnutrition. En effet, les petites cuisinières sont parvenues à concocter des plats sains et nourrissants, tout en respectant la thématique imposée. Comme quoi, on peut tout à fait penser fast-food et manger équilibré !
Au moment de voter, le choix était donc difficile. Plusieurs participants sont au coude à coude, et les délibérations ont duré bien plus longtemps que prévu. Mais en tant que jury, nous avons essayé de récompenser ceux qui sortaient réellement du lot. Au final :
– Le prix du Goût décerné à la Maison de jeunes Jules Vallès
– Le prix du Dressage décerné à l’Espace adolescent Léo Lagrange
– Le prix de la Prestation décerné à l’Espace adolescent Arthur Rimbaud
– Le prix du Jury décerné à la Maison de jeunes Emile Dubois

Goût, qualité, investissement et technique, au terme d’un concours relevé, les jeunes ont démontré tout leur savoir-faire et ce fut une excellente surprise pour moi. Car j’ai pu découvrir des jeunes motivés, passionnés et pleinement investis dans leur compétition. Ainsi, édition après édition, le niveau ne cesse de se relever. Rendez-vous lors de la prochaine session !

F.B

outils

 
Like Facebook OMJA
 
octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31